Calligraphie d’un poème de mariage

Poème de mariage calligraphie
Calligraphie d'un poème de mariage

La calligraphie trouve une place de choix dans les célébrations, notamment les mariages. Il y a peu, j’ai été contactée par Claire afin de calligraphier un poème de mariage rédigé par son beau-père. En cette période de crise sanitaire, les dates du mariage ont été repoussées plusieurs fois, ce poème est une ode à patienter & à y croire. Cette histoire m’a beaucoup touchée et c’est le coeur plein de tendresse que j’ai commencé à me mettre à la tâche. Alors voici les étapes qui me permettent de calligraphier un poème de mariage !

La commande du poème

Première étape, le dialogue autour du projet. Je pose pas mal de questions à Claire pour bien comprendre ce qu’elle imagine et être en mesure de donner corps à ses envies. Le format, les couleurs, la destination du poème, etc. Dans ce cas, il s’agit d’un format A4, et d’une calligraphie à l’encre noire. Je propose à Claire un papier Arches qui saura mettre en valeur le texte par sa texture si élégante, ce support donnera de la profondeur à l’écriture.

Première étape de la calligraphie

Au départ, je cherche la bonne hauteur de corps. Je réalise le poème en alignement à gauche sur le format que nous avions déterminé ensemble. Je ne m’applique pas particulièrement lors de ce brouillon sur papier classique. L’objectif ici est de déterminer quelle hauteur de corps donner à mes lignes de calligraphie afin que chaque phrase du poème de mariage rentre dans le format.

Premier brouillon, calligraphie d'un poème de mariage
Premier brouillon

On voit dans ce brouillon que je n’ai pas la même hauteur de corps sur les deux premières lignes & sur les suivantes. J’avais démarré petit, puis j’ai réalisé que tout pourrait rentrer en augmentant la hauteur de corps. Ce premier jet me permet aussi de voir quels jambages se superposent aux lettres ascendantes, je me familiarise avec la composition du poème dictée par les lettres qui le compose.

Etape suivante, centrer la calligraphie du poème

S’agissant d’un poème, je dois centrer tout le texte. Dans ce cas, pas de touche justifier au centre évidemment ! Alors en ayant composé une première fois le texte, je peux maintenant estimer quelle longueur mesure chaque ligne. Au crayon, je positionne quelques repères de début & de fin de lignes, et c’est reparti pour un travail à la plume !

Second brouillon, tentative de centrage du texte,  calligraphie d'un poème de mariage
Second brouillon, tentative de centrage du texte

Ce second brouillon n’est pas le dernier ! Je ne m’applique pas vraiment là encore, travaillant toujours sur un papier de moindre qualité, mon objectif est surtout de travailler sur la composition du poème. J’ai cependant ajouter des lignes à 55° sous ma feuille afin de commencer à incliner mes lettres anglaises correctement. La seconde partie du poème a tendance à virer vers la gauche, je vais donc recommencer pour améliorer le centrage des lignes.

Troisième brouillon,  calligraphie d'un poème de mariage
Troisième brouillon

Ce troisième brouillon n’est toujours pas pleinement satisfaisant concernant le centrage du texte mais me permet de commencer à réfléchir aux ornements & arabesques possibles. Je peaufine également mes repères de centrage. Puisque je travaille dessus depuis plusieurs heures, je me sens de passer sur le « beau papier », alors je découpe le support final à un format légèrement supérieur au A4 afin de laisser une marge pour l’encadrement & je me prépare à passer « au propre ».

Calligraphie « au propre » du poème de mariage

Je positionne le dernier brouillon sous mon support définitif et installe le tout sur ma table lumineuse. Je veille à bien respecter l’équerrage de mes papier ainsi qu’à centrer mon poème brouillon par rapport à mon support final légèrement plus grand. Beaucoup de contrôles avant de se lancer !

J’ai déjà pas mal réfléchis à mes arabesques & je sens l’enchaînement de chaque lettre, de chaque ligne. Ainsi, je m’applique dans le tracé de mes majuscules, et je laisse les jambages et boucles ascendantes en suspens dans un premier temps. Ce n’est qu’une fois le poème complètement calligraphié que je m’occupe de tous les « l », « b », « j », « g », « h », enfin, vous me suivez !

Zoom sur la réalisation finale,  calligraphie d'un poème de mariage
Zoom sur la réalisation finale.

Je finalise enfin par les arabesques de fin de lignes afin d’équilibrer les ornements de la composition, et nous voilà face au poème calligraphié !

Le poème de mariage calligraphié.
Le poème de mariage calligraphié.

Voici donc les différentes étapes qui m’ont permis de calligraphier le poème de mariage que Claire m’a commandé. J’ai toujours une forme d’appréhension lorsque j’arrive à la fin du travail & que j’attends de remettre la calligraphie aux commanditaires. J’espère de tout mon coeur que cela va leur plaire & correspondra à ce qu’ils avaient imaginé. Dans le cas de ce poème, lorsque j’ai remis la calligraphie à son mari, j’ai vu dans son regard une joie & un plaisir qui m’ont rassuré instantanément. Un couple heureux, et avoir fait parti l’espace d’un instant de ce bonheur, constater que j’ai pu rendre réel une image qu’ils avaient dans leurs esprits, voilà une part de joie immense dans mon exercice de la calligraphie !

Et si comme Claire, vous souhaitez que je réalise un poème pour votre mariage, n’hésitez pas à me contacter, je serai heureuse de contribuer à la magie de votre événement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.